La Cicindèle... Créature terrestre élue la plus rapide de la planète !!!

J'ignore ce qu'il en est pour vous, mais me concernant, je suis toujours fasciné par les prouesses des animaux, qui, quoi qu'on en dise, forcent souvent le respect, voire l'admiration des hommes...

Ces jours-ci, au détour d'une page web, j'ai découvert un petit pavé, qui vantait les qualités exceptionnelles d'un insecte méconnu, auquel on prêtait d'extraordinaires capacités, en matière de rapidité de déplacement.


J'ai donc fouiné çà et là sur la toile, pour vous présenter au mieux cet étrange coléoptère du nom de Cicindèle champêtre et Cicindela campestris de son nom scientifique.

Sans doute l'avez-vous déjà croisée dans une allée de votre jardin, sans prendre, j'en suis certain le temps de la saluer, on la trouve en effet sur la quasi totalité de l'Europe.

Pourtant, cette insignifiante bestiole, ne mesurant en général que 1 à 2 centimètres, gagne à être connue, car malgré son physique ingrat, elle possède une aptitude, qui interpelle aujourd'hui des chercheurs des universités de Pittsburgh et de Cornell, et provoquera incontestablement la jalousie, de tout sportif de haut niveau, qui passerait par hasard, lire mon article.

Figurez-vous que la Cicindèle champêtre est dotée d'une capacité hors du commun, qui lui permet d'être considérée comme l'animal le plus rapide du monde !

Comme je le disais précédemment cet insecte, qui ne mesure donc qu'environ 2 centimètres, est capable de parcourir une distance équivalente à 120 fois sa longueur, en une seconde !

Pour que mon propos soit plus parlant, sachez que les meilleurs des sprinters de l'espèce humaine, courent comparativement, une distance de cinq fois leur longueur.

Ce qui revient à dire après un rapide calcul, que si un jour, ces sportifs de haut niveau, devaient rivaliser sur une piste d'athlétisme, avec une Cicindèle champêtre, il leur faudrait courir au moins à 700 km/h, pour espérer rester à côté !


Par contre, on ignore encore, comment ce coléoptère parvient à être un redoutable chasseur, manquant rarement ses proies, en se déplaçant à de telles vitesses !

Sa vue serait-elle aussi performante que sa vitesse ?

Pour ma part, je reviendrai certainement compléter cet article, le jour où les scientifiques des universités de Pittsburgh et de Cornell, auront percé le mystère de la Cicindèle champêtre.


En tout cas pour l'instant, voilà le valeureux Steve Austin, "l'homme qui valait trois milliards" de nos séries télévisées d'antan, relégué au rang de pitoyable tortue...


Article par Dyonisos.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Tuniselle (lundi, 17 novembre 2014 09:13)

    Et miss insecte, aussi ! émeraude de la nature ...