Morte durant 45 minutes... Et ressuscitée !

Que l'on soit croyant ou non, et que l'on embrasse d'ailleurs n'importe quelle religion, force est de constater, que parfois, certaines situations extraordinaires, nous poussent à croire à une intervention divine.

L'article qui suit, relate le cas mystérieux d'une jeune maman, qui, disons les choses le plus simplement du monde : est morte puis ressuscitée !

Voici les faits...

Ruby Graupera-Cassimir, maman américaine de 40 ans sur le point d'accoucher, venait de rejoindre en septembre dernier un hôpital réputé de Floride.

Une situation on ne peut plus banale, dans le service maternité de cet établissement hospitalier, dont le personnel médical, donne naissance journellement à des dizaines de bébés.

Ruby, ne souffrait d'aucune pathologie particulière et sa grossesse s'était déroulée sans le moindre souci.

Par contre, ce jour-là, sa vie a bien failli basculer...

En effet, juste après avoir donné naissance à son enfant, là encore sans le moindre souci, Ruby présente les symptômes extrêmement rares d'une embolie amniotique.

Cette complication, pour ne pas sombrer dans le trop technique, est liée au passage dans le sang, du liquide amniotique.

Il y a alors un énorme risque de formation de caillots, généralement mortels.

Cette fois encore, cela se confirme et le cœur de la malheureuse s'arrête...

Les membres de l'équipe médicale autour d'elle, se relaient pour tenter un massage cardiaque, durant 45 longues minutes, mais hélas rien n'y fait, même avec l'utilisation ensuite d'un défibrillateur.

Les médecins s'apprêtent alors à déclarer la mort de la jeune mère et à prévenir le père, quand l'impensable se produit...

Le moniteur cardiaque encore branché, émet un bip... Puis un second... Et un troisième, jusqu'à ce que le rythme cardiaque de Ruby Graupera-Cassimir, reviennent à la normale.

Ce fut la consternation autant que l'incompréhension, pour l'ensemble des professionnels de santé présents.

Toujours est-il, que dès le lendemain, on débranchait le système d'assistance respiratoire de la jeune maman et, chose extraordinaire, il fut constaté que Ruby, n'avait pas gardé de séquelles pourtant inévitables en tel cas, ni de dommages cérébraux ou physiques.

Cette extraordinaire résurrection, laisse les médecins perplexes, et leur fait dire que ce jour là, dans la chambre d'hôpital, une force divine était certainement descendue des cieux, pour réaliser à un miracle.


Enfin, auWashington Post qui a relaté l'histoire, Ruby aurait déclaré, je cite : "je me souviens avoir senti comme une force intérieure, me disant que ce n'était pas mon heure"


Article par Dyonisos.


Écrire commentaire

Commentaires : 0