Une adolescente de 16 ans, invente une nouvelle matière plastique originale 

Comme je suis heureux mes ami(e)s, de venir une fois encore vanter les extraordinaires aptitudes scientifiques, d'une jeune fille âgée d'à peine 16 ans.

Avec des moyens dérisoires et une ténacité dont beaucoup pourraient s'inspirer, elle vient de mettre au point un procédé écologique, pour remplacer avantageusement la matière plastique que nous connaissons aujourd'hui, issue de l'industrie pétrochimique et donc hautement polluante.

Le matériau utilisé, est, il faut le reconnaître des plus inattendus !


Mais tout d'abord, présentation de la scientifique en herbe...


La jeune inventrice est une lycéenne turque, qui s'appelle Elif Bilgin, originaire d'Istanbul, et, qui a été élevée dans une famille qui prône l'instruction des femmes.

C'est pour cette raison qu'Elif, s'est passionnée pour les études et en particulier les sciences, et qu'elle occupe le plus clair de son temps libre, à procéder à des expériences.


Mais de quel matériau nouveau s'agit-il donc ?


Eh bien tout simplement d'une matière plastique considérée comme entièrement bio, issue de la cellulose contenue dans... Les peaux de banane !

Ce plastique bio s'avère être excellent en matière d'isolant, et pourrait donc servir à l'isolation de câbles, ou même de prothèses esthétiques.

Elif Bilgin fait preuve d'une extraordinaire maturité pour son âge, tout autant qu'elle reste modeste dans ses propos.

Elle aurait déclaré à un interlocuteur qui la félicitait sur ses expériences, non sans un certain humour, je cite :

"Je n'ai jamais échoué ! Plus sérieusement, j'ai trouvé dix mille façons qui ne fonctionnaient pas. Je ne me décourage pas, car chaque tentative échouée est un pas en avant vers la réussite".


Selon la lycéenne, son projet serait potentiellement une solution au problème croissant de la pollution, causée par le plastique d'origine pétrochimique.

Quand on sait que dans le monde, la banane est un des fruits les plus consommés (avec une production de 110 millions de tonnes selon le site Planetoscope), on se dit que l'on pourrait organiser des systèmes de récupération, des containers, et utiliser les peaux pour réaliser cette nouvelle forme de matière plastique.

Toujours est-il, que le projet de Elif Bilgin a retenu l'attention de nombreux scientifiques, et qu'elle était finaliste du célèbre concours "Google Science Fair", lauréate du "Voter Choice Award", et enfin, distinguée par la revue "Scientific American", après avoir reçu les 50.000 dollars de bourse, attribués pour le "Prix Science in Action 2013".


Très fière d'être ainsi mise à l'honneur, Elif a déclaré pouvoir désormais se consacrer totalement à son projet et affirme, je cite : "un jour prochain, nous pourrons nous passer totalement du plastique issu des produits pétroliers !".

Belle détermination !

À titre personnel, je lui souhaite toute la réussite possible dans son projet.

 

Article par Dyonisos.


Écrire commentaire

Commentaires : 0