La maladie de l'homme de pierre...

Harry Raymond Eastlack, dont on voit le squelette ci-dessus, n'était pas connu du grand public.

Par contre dans le milieu médical, il sert de référence aux spécialistes, pour étudier la terrible maladie orpheline dont souffrait le malheureux, et peut-être un jour, en tout cas espérons-le en trouver le remède...

Cet homme souffrait de fibrodysplasie ossifiante progressive, plus connue sous le nom de maladie de l'homme de pierre.

Il s'agit d'une maladie orpheline rare, d'origine génétique, ne touchant environ qu'une personne sur 2 millions dans le monde. 

Celui ou celle qui en souffre, subit une ossification irréversible des muscles et de leurs tendons, provoquant d'effroyables douleurs et rendant au fil des jours les patients, totalement incapables de se déplacer. 

Harry Raymond Eastlack, sur la fin de sa vie, était même dans l'impossibilité de remuer ses mâchoires, ossifiées elles aussi. 


Enfin, la fibrodysplasie ossifiante progressive, provoquant des complications respiratoires, conduit ceux qui développent cette pathologie à une mort certaine. 

Écrire commentaire

Commentaires : 0