Le "Triclosan", un conservateur dangereux pour l'homme !

Décidément, il va devenir très difficile, de ne pas s'empoisonner avec les composants chimiques, qui sont de plus en plus présents, dans les produits que nous utilisons au quotidien.

Ce qui est de surcroît déplorable, c'est que même lorsqu'il est avéré qu'ils sont dangereux pour notre santé, les autorités tardent à les retirer du marché public, et traînent en longueur pour effectuer des tests.

Ce qui revient à dire finalement, que nos vies ne pèsent pas bien lourd, dans la balance des laboratoires pharmaceutiques.

Aujourd'hui, un nouveau produit toxique est mis sur la sellette... Le "Triclosan".


Dès 2009, en France, le Comité Scientifique pour la Sécurité des Consommateurs (SCCS) avait tiré la sonnette d'alarme, en émettant un avis, qui soulignait la dangerosité d'un produit, largement utilisé comme conservateur anti-bactérien, dans le secteur des cosmétiques, le "Triclosan".

Le SCCS avait recommandé alors, que sa concentration maximale soit limitée à 0,3% dans les produits cosmétiques.

C'est en 2011, que cette norme a été appliquée aux produits manucures. Et fut ensuite abaissée à 0,2% pour les bains de bouche.


Si l'on en croit une étude anglaise récente, dont les résultats ont été publiés dans le journal "Proceedings of the National Academy", des chercheurs affirment que même à des doses infimes, le "Triclosan" augmentent fortement les risques de maladies hépatiques (fibroses du foie) et de cancers.

Ce conservateur anti-bactérien, entrerait également dans la composition de lingettes pour la peau, de shampoings, de savons liquides, produits ménagers et de dentifrices !


Les scientifiques à l'origine de l'étude, ont procédé en laboratoire à des expériences sur des souris.

Elles furent exposées au "Triclosan" durant une période de 6 mois, ce qui correspond environ à 18 ans chez un être humain.

Il a été constaté que cette exposition les a rendues nettement plus sensibles, au développement de tumeurs du foie.

En fait, le "Triclosan" empêcherait le corps de se débarrasser des substances toxiques.


Bien que les laborantins aient précisé, que les doses utilisées dans le cadre de leur expérience, étaient beaucoup plus élevées, que celles pouvant être ingérées par un homme utilisant du dentifrice et autres produits, le Docteur Robert Tukey, co-responsable des recherches à l'Université de Californie aurait déclaré, je cite : "La large utilisation du "Triclosan" dans des produits de consommation, peut présenter un risque réel de toxicité hépatique pour les gens"


A ce jour, la commission européenne, a depuis 2012 ouvert une consultation publique sur le "Triclosan".

Parallèlement, l'Agence américaine du médicament, surveillerait désormais de très près le conservateur anti-bactérien, et aurait entamé de nouvelles études, visant à en interdire totalement l'adjonction, dans tous les produits d'usage courant.


Article part Dyonisos.


(Sources Medisite et recherches sur le net)


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Betsy Lamontagne (jeudi, 25 décembre 2014 12:25)

    Nous sommes vraiment en danger de mort dans tous les domaines. Voilà, je me sens pas bien.