Les pâtes instantanées, dans le collimateur des nutritionnistes...  

Nous ne serons jamais suffisamment prudents en matière d'alimentation, ou peut-être faudrait-il dire, pas assez informés sur les méfaits de certaines denrées.

De plus, l'homme moderne, toujours plus pressé, consacre de moins en moins de temps à cuisiner maison, chose pourtant souvent facile.

Ensuite, au contraire des générations précédentes, les parents ne transmettent plus beaucoup leur passion culinaire, leurs recettes de famille, et ces dernières peu à peu, viennent à disparaître.

Encore aujourd'hui, ai-je été interpellé par la dangerosité qu'il y aurait, à consommer un produit, dont nombre d'entre nous sont pourtant friands... 


Le produit alimentaire incriminé ce jour dans mon article, n'est autre qu'une catégorie de pâtes, très appréciées pour leur goût, le côté pratique lié à leur rapidité de cuisson, et leur conditionnement. 

Je veux parler des fameuses "Nouilles Instantanées".

Il y a déjà quelque temps, un célèbre Professeur de nutrition et d'épidémiologie à Harward, Frank Hu, avait attiré l'attention sur les risques liés à une consommation trop régulière, de pâtes instantanées. 

Son étude sur le sujet, avait d'ailleurs été citée par le New York Times.

Elle portait sur la population adulte de Corée du Sud, et sur 10.771 personnes très exactement, dont environ la moitié était des femmes.

Ce n'est pas un hasard, quand on sait que ce pays, est le premier consommateur de nouilles instantanées

Le rapport de recherche fut alarmant, et démontra que chez les femmes qui consommaient des pâtes instantanées au moins deux fois par semaine, les risques d'hypertension, de cholestérol et de diabète était augmentés de 68 %, par rapport à des personnes, adoptant un comportement alimentaire différent, c'est -à-dire, qui limitaient cette consommation à deux fois par mois.

Des chercheurs de l'Université de Harvard, dont les travaux sont parus dans le "Journal of Nutrition", ont également établi, je cite : "que la consommation de nouilles instantanées, est liée à une augmentation, de la prévalence du syndrome métabolique chez les femmes, et ceci indépendamment de leur régime alimentaire dominant"


          NOTA : "le syndrome métabolique désigne la présence d'un ensemble de signes physiologiques, qui augmentent le risque de diabète et de maladies cardio-vasculaires."


Ce qu'il faut savoir sur les pâtes instantanées, c'est qu'elles diminuent la capacité d'absorption de nutriments chez les enfants de moins de 5 ans. De plus chez les femmes enceintes, elles influent sur le bon développement du fœtus, et seraient à l'origine de nombreuses fausses-couches.

Elles sont enrichies en matière grasse, mais nullement en minéraux essentiels, fibres et vitamines. 

On a également relevé dans leur composition, un taux de sel effarant, et nul n'ignore que le sodium à hautes doses, peut entraîner des soucis rénaux, l'hypertension, et, plus grave, des problèmes cardiaques.

La combinaison des graisses et du sel, contribue fortement à provoquer la rétention d'eau, la prise de poids dans un premier temps, et par extension, l'obésité.

 

Ce qui n'arrange rien, c'est la nature des ingrédients utilisés, tel le Propylène Glycol, un excipient, servant à empêcher le dessèchement trop important des nouilles. Facilement absorbable par l'organisme, le Propylène Glycol vient donc se fixer sur les reins, le foie et le cœur. 

Le MonoSodium Glutamate, employé quant à lui comme rehausseur de goût, est reconnu comme pouvant provoquer des rougeurs, des sensations de brûlures digestives, et des maux de tête.

Combinés, ces deux ingrédients, affaiblissent considérablement le système immunitaire.


Pour terminer, et pour couronner le tout, le contenant de ces nouilles instantanées, et à ce jour majoritairement composé de polystyrène, produit que l'on sait cancérigène.


A présent, l'article, bien que basé sur des études sérieuses, se veut uniquement informatif, et il conviendra à chacun de peser le pour et le contre, et de choisir la façon dont il souhaitera s'alimenter à l'avenir.


Article par Dyonisos.

(sources topsanté.com, pratique.fr, et divers sites du web)





Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    verochtroumfette (samedi, 07 février 2015 15:02)

    Ce qui me conforte dans l'idée que j'en avais. Je n'ai jamais eu envie de goûter à ce "truc là" qui ne ressemble en rien à des nouilles. C'est tellement simple et rapide de se faire cuire des pâtes et encore mieux si elles sont fraîches ! Merci Dyonisos.

  • #2

    Monjn (samedi, 07 février 2015 18:42)

    J'allais le dire pourquoi prendre un risque alors que des pâtes fraîches sont cuites en 3mn. Je comprends la nécessite de vouloir aller toujours plus vite pour faire toujours plus de choses mais dans tout ce qui touche à la nutrition, la rapidité va à l'encontre de notre santé: manger trop vite, manger des plats préparés pleins de sel, de graisse, de sucre et autres exhausteurs de goût, manger les hamburguers-frites-pain dans les restaurants rapides, ...J'en passe...
    La santé est un bien précieux qu'il faut savoir ménager et entretenir. Il existe aujourd'hui plein de conseils faits par des spécialistes ainsi que des forums sur internet s'informer correctement sur les solutions à mettre en place pour contourner la malbouffe.
    A vos souris...