Cigarette électronique... Le couperet serait-il en passe de tomber ?

 

L'arrivée en son temps de la cigarette électronique, ou e-cigarette, avait créé bien des polémiques, et divisé ceux en sa faveur, et les autres, émettant des doutes, sur sa non-toxicité. Il faut reconnaître que l'on était restés dans le flou, et que peu d'études sérieuses, avaient été menées sur le sujet. Ce fut pour beaucoup, comme si l'on avait bâclé, tests et essais cliniques, au profit des enjeux commerciaux, qui incontestablement allaient grossir le compte en banque des fabricants de tous bords.

Ainsi n'est-il pas vraiment étonnant, que des chercheurs, laborantins et autres cancérologues, réalisent des essais en laboratoire, dans le but de déterminer si oui ou non, la cigarette électronique présente un danger pour l'être humain.

Dans cet article, sans prendre le moins du monde parti, je viens vous présenter à titre informatif, les résultats d'études sérieuses, réalisées par d'éminents scientifiques.

En tout premier lieu, il faut préciser, que les tests réalisés, le furent non pas sur des volontaires, comme cela se fait souvent, mais sur des cellules-souches, et dans le secret de laboratoires.

 

Petit rappel :

"Les cellules-souches, sont issues d'une technologie microbiologique, qui permet de faire croître, et se multiplier des cellules en dehors de l'organisme d'origine (ex vivo)"

 

Toutefois, la fiabilité des expériences menées sur des cellules-souches, n'est plus à prouver, et a déjà permis l'aboutissement de prouesses médicales, ou chirurgicales.

 

Le 8 décembre 2015, une équipe de chercheurs de l'Harvard T. H. Chan School of Public Health, de Boston, attirait l'attention sur la présence d'un produit chimique, étant reconnu, comme pouvant provoquer de graves maladies respiratoires : le "Diacétyle", et, plus grave, que 75 % des liquides utilisés dans diverses marques de cigarettes électroniques, testées par leurs soins, en contenaient !

Afin que l'étude, publiée dans la revue Oral Oncology, soit prise au sérieux, ces mêmes chercheurs avaient réalisé leurs essais, sur deux types d'e-cigarettes, l'une contenant de la nicotine et l'autre non.

 

Pour une nouvelle étude, publiée dans la revue Oral Oncology, des chercheurs de San Diego ont eux aussi testé deux types de cigarettes électroniques, l'une avec nicotine l'autre sans.

Ils sont arrivés à la conclusion, que les premières pouvaient causer bien plus de dommages, mais fait plus étonnant, que celles qui ne contenaient pas de nicotine, altéraient-elles aussi fortement, les cellules Eputhéliales de la bouche et des poumons en culture.

Aussitôt, une autre équipe de chercheurs américains, du Veteran Affairs San Diego Healt System, indépendante de la première, mettait en garde contre la dangerosité de la cigarette électronique.

Ils avaient quant à eux procédé à des études différentes, sur l'effet des vapeurs d'e-cigarettes sur des cellules-souches humaines.

Le docteur Jessica Wang-Rodriguez responsable de l'équipe de chercheurs affirmerait, je cite : "la cigarette électronique est loin d'être aussi sûre, et inoffensive, que voudraient bien le laisser penser les commerçants !"

 

Il semble incontestable, que ces dernières études placent les chercheurs sur la piste de substances hautement nocives, et qu'il faille au plus vite, réaliser de nouveaux tests, ne serait-ce que pour identifier individuellement les composés chimiques, qui ont contribué à détruire les cellules-souches.

 

Pour ma part, je pense qu'il faut rester prudent, car les essais réalisés, bien que sérieux, le furent donc, sur des cellules-souches, et ainsi, loin des conditions réelles d'exposition du fumeur (ou vapoteur).

 

Article par Dyonisos.

 

(Sources Relaxnews, et recherches diverses sur des sites scientifiques) 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Marie-josé (vendredi, 22 janvier 2016 16:39)

    Pour ma part, le mieux es d’arrêter de fumer. Moi, c'est fait depuis maintenant 6 mois et je me sent beaucoup mieux.

  • #2

    louette (samedi, 23 janvier 2016 10:46)

    C'est bien malheureux de lire de telles informations !!!! depuis quelques temps, la télé nous abreuve de commentaires alarments, sur les aliments, les produits de beauté etc.... nosifs à la santé de l'homme !!!!! encore un de plus !!!! et ce ne sera pas le dernier il me semble.
    Les gros laboratoires sont là , soit disant pour nous tranquilliser sur les produits quils mettent sur le marché!!!! les études sérieuses viennent plus tard, mais le mal est fait.