La France, championne de "la Formation professionnelle" inutile !

La France, dit-on, est championne toutes catégories en matière de "Centres de Formations".

La réalité est tout autre, car ce matin même sur une chaîne télévisée, fut-il avoué par un journaliste, certainement pas encore muselé, que sur les 50.000 centres de formation existant sur notre territoire, rares sont ceux pouvant se vanter de dispenser de réelles "formations valorisantes", car gérés eux-mêmes, par ce que l'on pourrait appeler des "formateurs mal formés".

Il faut savoir, que ces centres, majoritairement privés, demeurent parfaitement libres de dispenser un savoir élaboré en interne, et, n'ayant pas la moindre obligation de regard de l’Éducation Nationale, ou quelconque fédération profesionnelle... Comprenez que chacun peut arranger "à sa sauce", ses grilles de cours.

 

Ce que mon expérience personnelle, me permet de pouvoir avancer, c'est que de toute manière, une grande majorité des formations proposées, ne permettent pratiquement jamais, d'espérer le moindre emploi autre que précaire, et que les chanceux embauchés par les entreprises, doivent être "reformés" sur place (pour celles qui acceptent de perdre du temps à le faire!), et ce, malgré la présentation d'un document ronflant autant qu'inutile, attestant que le titulaire a suivi avec "succès" sa formation.

 

Je ne jette nullement la pierre au gouvernement actuel, tous ont usé de "l'outil stages de formation", mais ce que je trouve parfaitement scandaleux, c'est qu'en ce moment-même, nos dirigeants s'emploient à masquer honteusement les futurs chiffres du chômage, en "sortant" les bénéficiaires des systèmes informatiques du pôle emploi, pour les placer inutilement sur les chaises de centres de formations, dont on sait que ce ne sont rien d'autre que des commerçants, cherchant à "faire du fric", et continuer à prétendre qu'il s'agit là d'une solution "anti-crise d'emploi !"

Fort heureusement, il existe des centres de formation, dans lesquels l'enseignement est d'une qualité irréprochable, et ce, depuis des lustres, mais qui étrangement sont aussi ceux qui font le moins de publicité, dont on parle peu, car pour eux, le "bouche à oreille" suffit.

Hélas, il s'agit d'un véritable parcours du combattant pour espérer les trouver, et les places sont chères (à tous les sens du terme!), car au moment des sélections, seuls les candidats ayant de solides bases en connaissances générales, ou plus spécifiques, peuvent prétendre à intégrer ces centres faisant partie du "haut du pavé".

 

Mais vous verrez quelle aubaine ! Que très bientôt, on nous annoncera triomphalement, à grands coups de "Merdias" interposés, que le chômage a enfin régressé, que le candidat Hollande a ainsi tenu sa promesse, etc.

Et qu'aux portes des élections présidentielles de 2017, sa cote de popularité risque de remonter sensiblement !

S'il ne s'agit pas là, d'une manœuvre politique !

 

Un proverbe allemand dit que : "les promesses rendent les fous joyeux", j'espère dans ce cas, ne pas être le seul gaulois, à se considérer... Comme sain d'esprit !

 

Article par Dyonisos.

(sources chaînes d'informations télévisées, et recherches d'articles sur internet)

Écrire commentaire

Commentaires : 0